Harlem Désir, le compte à rebours a commencé ?

20140404-124304.jpg

Ce matin, paraissait dans « Le Parisien » une interview de l’ex Ministre du transport, Philippe Cuvillier, au titre très évocateur :

20140404-111413.jpg

À la lecture de cette interview, je me suis aperçu que j’étais en parfait accord avec cette constatation du Maire de Boulogne sur Mer: « Le PS n’a eu aucune stratégie. Le malaise est général. Voilà vingt-deux mois que le parti est inaudible, absent. La Rue de Solferino est aujourd’hui complètement hors-sol. Le PS ne peut pas rester en l’état car c’est devenu une coquille vide. »

Ceux qui me suivent sur twitter peuvent témoigner du désamour que je porte pour l’action, je dirai plutôt « l’inaction », du Premier Secrétaire du parti.

En représentant l’appareil, Harlem Désir l’a rendu fade et inaudible, voire sans repartie et dépourvu de conviction.

L’exemple le plus flagrant a eu lieu lors du feuilleton « Léonarda ». Dans un premier temps, on a pu voir un Harlem combattif et s’opposant à la décision du Président Hollande, au nom de ses convictions. Convictions vite oubliées, après un bref recadrage des instances du pouvoir, au micro de RMC, le chef du parti ne souhaitait plus s’exprimer sur l’affaire.
«Le débat est clos, puisque le président de la République a pris une décision».
Son aveu de faiblesse est parfaitement raconté dans cet article du journal « Libération ».

Avec un outil tel que le Parti Socialiste, Harlem Désir aurait, aussi, du se montrer très efficace dans sa lutte contre la montée du vote FN en France.
Sa principale réaction aux diverses manifestions organisées par la droite la plus dure et aux unes abjectes et racistes du journal d’extrême droite « Minute » ( souvenez vous de la une comparant Christiane Taubira à une guenon ) a été d’organiser un meeting à Paris !!!
Ce meeting, du 27 novembre, rassemblant quelques militants convaincus, a apporté les résultats que l’on a pu constater lors des dernières élections municipales: une véritable explosion du vote FN.

Je reproche, entre autre, aussi à Harlem Désir son inaction face à l’abstention chez les jeunes lors de ces dernières élections.
Lors du premier tour, l’abstention chez jeunes, électorat de gauche s’il en est, affichait des taux records:
🔴 18-24 ans : 61%
🔴 25-34 ans : 55%
Cette mobilisation déplorable dans ces tranches d’âge est une des causes de la chute de la gauche à ces élections.

Je n’oublie pas, non plus, l’arme absolue contre le parti de Marine Le Pen: les pin’s !

20140404-120506.jpg

Ces pin’s « Je dis que le FN est un parti d’extrême-droite » ont été la risée, à raison, de toute l’opposition. Cela fait une vingtaine d’années que plus personne ( ou presque ) ne porte des pin’s. Preuve que le temps, pour Harlem Désir, est resté bloqué sur un temps révolu, le siècle dernier …

Maintenant est venu le temps des élections Européennes avec son fiasco, pronostiqué par tous les instituts de sondages, pour le PS. Si la débâcle, si redoutée, a réellement lieu, il faudra tirer les conclusion de ces 22 mois passés avec Harlem Désir à la tête du parti. Il sera alors inévitable d’organiser un congrès extraordinaire avec pour but l’élection d’une nouvelle équipe dirigeante …

Publicités

7 réflexions sur “Harlem Désir, le compte à rebours a commencé ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s