Le désir de changement de Désir, c’est maintenant …

20140408-215709.jpg

Selon le Canard Enchaîné à paraître le 9 Avril, Harlem Désir verrait ses jours à la tête du PS comptés.

Je ne vais pas revenir sur ce que je pense de son bilan à Solférino, des billets précédents traitent déjà ce sujet:
Harlem Désir: le compte à rebours à commencé
Tremblement de terre en Socialie

Mais voici ce que pense le Président Hollande de son action:

« Le parti ne travaille pas. Harlem n’est pas à la hauteur. Il faut le changer. Il porte une responsabilité dans la défaite des municipales. »

C’est sévère, le Président ne mâche pas ses mots. Mais a t’il raison de s’exprimer et de porter un tel jugement sur le Premier Secrétaire du parti de la majorité ?
Par cette communication, les anti-Hollande verront, en Harlem Désir, l’agneau sacrifié sur l’autel de l’impopularité de Hollande. Ce sacrifice aurait pour unique but de laver le Président de l’affront des urnes lors des municipales et faire oublier la supposée sanction de sa politique .

Mais d’autres, les membres du parti, les premiers concernés, verront surtout un simple jugement du travail d’un Premier Secrétaire par un ancien Premier Secrétaire, ainsi qu’une sanction toute logique suite à l’absence de soutien du chef du PS au gouvernement et à sa politique. Ces mots sont aussi pour Hollande une façon de fédérer sa base, de re-motiver ses militants dégoûtés par l’immobilisme de l’appareil.

Il est temps de tourner la page afin que le parti avance, le désir de changement de Désir, c’est maintenant …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s