Tremblement de terre en Socialie

Un séisme de très forte magnitude a secoué la région PACA dans la soirée du 8 Avril 2014. Avec un épicentre se situant sur la ville de Marseille, l’onde de choc s’est fait ressentir jusqu’à la rue de Solférino à Paris.

Si l’on devait nommer les tremblements de terre, comme on le fait pour les tempêtes ou ouragans, celui d’hier soir s’appellerait « Guerini« .

20140408-100012.jpg

Ce tweet, pouvant sembler insignifiant car il annonce à priori la démission du Parti par un élu, prouve pourtant, une fois de plus, l’incapacité de Harlem Désir à gérer le Parti Socialiste.

Au cœur d’une affaire judiciaire concernant une fraude présumée aux marchés publics dans le département des Bouches-du-Rhône, le nom de Jean-Noël Guérini entache le PS local, certains même n’hésitant pas à parler de « Système Guérini ».

Longtemps dénoncé par des cadres du Parti Socialiste, Montebourg, Mennucci, …, Harlem Désir tarde à réagir sur cette affaire et entame une procédure d’exclusion en son encontre seulement en Janvier 2014.

Trop tard, la campagne des municipales a commencé à Marseille. Nous en connaissons tous les résultats.

Mais ce qui est encore plus sidérant dans ce tweet de Guérini, c’est qu’il devance l’annonce, tant attendue, de son exclusion par le parti. Ça ne sera pas sans conséquence, je l’espère, pour le premier secrétaire du parti.

La première réplique de ce séisme se nomme M.A. Carlotti, ex Ministre déléguée aux personnes handicapés, qui déplore l’ingérence et l’incapacité de Harlem Désir à réagir sur ce dossier .

20140408-101317.jpg
Je me range bien entendu derrière l’avis de M.A. Carlotti sur ce manque de réactivité de la part du PS.

Et je souhaite que d’autres répliques similaires à celles de Madame Carlotti aient lieu, et surtout, qu’elles feront vaciller la tête du parti jusqu’à sa chute.

Publicités

4 réflexions sur “Tremblement de terre en Socialie

  1. C’est incroyable quand on pense à certains militants socialistes historiques « éjectés » en moins d’un mois pour dissidence aux élections municipales, car ils refusaient d’aller sur une liste imposée par la fédération au mépris de leur vote en section.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s