Un carnage à Carmaux, le « Président Normal » enterré aux côtés de Jaurès ?

Ce déplacement dans les pas de Jean Jaurès, en terre socialiste depuis plus de 120 ans, ne devait être qu’une formalité pour François Hollande.
Là même où il a été élu avec plus de 70% des voix en 2012, deux années plus tard, en Normalie, rien ne l’est plus pour le « Président Normal ».

20140423-185600.jpg

20140423-185621.jpg

20140423-185639.jpg

Accueilli par des sifflets et des huées, le Chef de l’État à été pour le moins chahuté sur les terre de Jaurès, à Carmaux. L’accueil de cette bourgade Tarnaise n’est plus celui qui permit au candidat Hollande de terminer sa campagne de 2012 sur une note positive et bienveillante des habitants.
C’est le moins que l’on puisse dire en regardant cette vidéo , qui va tourner en boucle sur les chaînes info et va être le résumé de son déplacement. On peut voir notamment une dame interpellant le Président sur le fait qu’elle ne pouvait pas assister au dépôt de la gerbe « comme en 2012 », dit elle.

Que s’est il passé ce 23 Avril 2014 ?

En triant ses invités pour son discours, comme le faisait Sarkozy, Francois Hollande a raté une belle occasion de s’expliquer face aux Français et au peuple de gauche, en préférant plutôt s’adresser aux « Barons » locaux et à des « Énarques ».

Le « Président Normal » a disparu !

Persuadé que François Hollande n’est pas l’instigateur du déroulement protocolaire de la journée, pour moi, c’est justement là que le bas blesse. Je reste convaincu qu’il se laisse trop guidé par des gens déconnectés de toute réalité, ses conseillers en communication, qui en gérant ses moindres faits, gestes, mots, … font que le monstre politique disparaît, s’éteint .
Les conseillers en communication, cela même qui critiquaient Sarkozy et l’organisation de ses déplacements font pire aujourd’hui pour les déplacements du Président Hollande.
En mon sens, la conséquence directe est qu’Hollande perd en sympathie, bonhomie, le côté proche du peuple, naturel, disparaît pour faire place à un robot formaté aux protocoles récitant des discours, répondant des phrases toutes faites, serrant des mains tel un automate, il respecte si bien le protocole qu’il coupe son dernier lien avec les Français, bref … le Hollande protocolaire tue le « Président Normal »

Certes, la conjoncture n’est pas idéale, le pari de l’inversion de la courbe perdu, le gel du point d’indice des fonctionnaires, l’affaire Morelle, la débâcle des municipales, Valls Premier Ministre, … tout ça en terre socialiste, ça passe mal. Mais avec un peu de naturel, de « normalité », François Hollande pouvait et devait rebondir … mais avec une manière de communiquer radicalement différente, moins à la façon « grande école ». Cette communication ne marche pas, ce qui s’est passé aujourd’hui en est la preuve, et le Président Hollande en a déjà fait les frais dans le passé. Prenons l’exemple de Jacques Chirac, au plus bas dans les sondages, qui confiait sa communication à sa fille Claude, qui travaillait dans la publicité et n’était pas Énarque. La communication politique est un métier qui ne s’apprend pas à l’ENA. Les Français s’en sont rendus compte et crient leur ras-le-bol de ces promotions d’Enarques qui en cachent une autre.

Il est encore temps de réagir Monsieur Hollande, et surtout, n’enterrez pas le « Président Normal » aux côtés de Jean Jaurès .

Publicités

Une réflexion sur “Un carnage à Carmaux, le « Président Normal » enterré aux côtés de Jaurès ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s