L’UMP est morte, vive l’UMP ?

20140527-155836-57516394.jpg
En pleine tourmente, l’ancien premier parti d’opposition, relégué au second rang depuis dimanche par le parti de Marine Le Pen, tenait aujourd’hui un bureau politique exceptionnel.
Exceptionnel, tellement la situation à l’UMP est dramatique, tellement les affaires sont nombreuses et graves, tellement le parti est désemparé, et tellement l’urgence de la situation était criante.
Je ne reviendrai pas sur les faits, mais suite à la démission de Copé et de la précédente direction collégiale, trois piliers du parti vont assurer l’intérim à compter du 15 Juin : Juppé, Raffarin et Fillon .
20140527-160713-58033456.jpgPrécédent organigramme de l’UMP

Un intérim ?

Tout intérim a pour définition une date de début ainsi que de fin. Sur le papier, pour le cas des trois anciens Premiers Ministres à la tête du parti, cet intérim a pour dates butoirs du 15 juin au mois d’octobre, date à laquelle le parti tiendra un congrès qui marquera le retour par le vote des militants de Nicolas Sarkozy.
Mais ceci reste de la pure théorie, en effet, tout nous pousse à croire que nous ne sommes qu’au stade embryonnaire des révélations concernant cette tentaculeuse affaire Bygmalion.
Et si Copé n’était que l’arbre qui cachait la forêt, s’interroge à juste titre Dupont-Aignan .
Comment Sarkozy, au cœur de l’UMP, peut il ne pas être informé de toutes ses malversations faites durant sa campagne de 2012 ?

« Chef de tout et responsable de rien »

Comme l’avait si bien dit le candidat Hollande à propos de Sarkozy : « On ne peut pas être le chef de tout et responsable de rien. »
Mon sixième sens me fait dire que cette affaire Bygmalion, devenant l’affaire des comptes de campagne de Sarkozy, n’a pas fini de faire couler de l’encre, et que cet intérim s’apparente plutôt une agonie par septicémie de la droite républicaine.

Publicités

La France, devenue rance, deviendra t’elle du coup moins attractive ? #EP2014

20140526-113344-41624608.jpg

Petite revue de presse des quotidiens européens .

À peine au lendemain de ce scrutin, l’image de la France à l’internationale prend un sacré coup. C’est le moins que je puisse dire en lisant ces quelques unes des plus grands « quotidiens « hors de nos frontières.

« Frontières », ça me fait drôle d’utiliser ce mot dont il va falloir s’habituer à entendre et dont je dois me remémorer le concept ( douane, contrôle, barbelés, …)

L’image de la France a pris une gifle tout aussi forte que celle que j’ai prise en découvrant la confirmation des résultats des urnes. Oui, je l’avoue, j’ai pris une gifle malgré le fait que je m’attendais et m’étais préparé à ces résultats depuis plusieurs semaines .

La France devenue rance aux yeux de nos voisins

20140526-114900-42540537.jpg
Carte issue de ce billet dans lequel je fais remarquer que la France est cataloguée comme « Nationalist / Fascist » par ses voisins.

Il va falloir ramer maintenant

À cause de cette nouvelle étiquette qui collera à notre pays, la France, je souhaite énormément de courage à nos entrepreneurs dont les sociétés vivent de l’export en Europe, j’en souhaite aussi à nos hôteliers, restaurateurs … qui ne peuvent pas se passer de la manne touristique européenne …

Ce paradoxe français des urnes. #EP2014

20140526-105629-39389458.jpg

C’est en prenant un peu de recul sur les résultats du vote lors du scrutin Européen que nous nous apercevons qu’il existe un paradoxe Français .

Ce pays, parmi les plus épargnés par la crise (comparé à la situation en Espagne, Portugal, Grèce, Italie, …), enverra le plus grand nombre de députés euroseptiques d’extrême-droite siéger à Bruxelles .

Voilà que nous seront désormais taxés de « Fascists » par le monde entier. Mais que doivent donc penser les peuples frappés de plein fouet par cette crise, … ? J’en ai ai honte.

Ne prenons pas trop l’habitude de nous plaindre le ventre plein ?

Le retournement de la langue sept fois dans la bouche

Aïe !!!

À peine plus d’une dizaine de jours après l’annonce par le Président Hollande du « retournement économique » s’est écoulée, voilà que les chiffres de la croissance tombent.
20140516-094945.jpgLa croissance française a été nulle au premier trimestre 2014.

Comble de malchance, erreur de communication ou simple envie de redonner espoir aux Français ?

À cette question, je vous répondrai simplement : un peu des trois.

Je n’ose pas imaginer qu’avant cette annonce de « retournement » dans le JDD (confirmée par son intervention chez JJ Bourdin le 6 mai, jour d’anniversaire de ses 2 ans de mandat), François Hollande n’ait pas en sa possession ne serait qu’une légère approximation de cette stagnation de la croissance .

Encore faut il que ce pronostic effectué par les conseillers en économie de l’Élysée soit exact. C’est donc avec une certaine envie de transmettre une lueur d’espoir au peuple de France que le Président mise sur une erreur (ou pas) de calcul de ses conseillers et communique son optimisme.

La malchance frappe encore, cette fichue croissance économique tant attendue est nulle et ne vient pas.

La communication fait ENCORE défaut, et c’est donc avec une certaine maladresse que le Président de la République emploie prématurément ce terme de « retournement ».

Afin de garder un minimum de crédit, je pense que ce jour là, avant de vouloir transmettre un optimisme mort -né, le Président Hollande aurait mieux fait de s’appliquer un retournement de la langue sept fois dans la bouche.

Que le Mélenshow continue ! (Réponse à l’excellent billet de @Sarkofrance)

Très ému à la lecture du billet du camarade @Sarkofrance : « LIP, une histoire de lutte … en BD« , oui, très ému par le fait que nous devons nous rendre compte que notre savoir faire et certaines de nos marques emblématiques font désormais partie de nos souvenirs dont les produits manufacturés entrent dans la triste catégorie des objets de collection. Je suis d’autant plus ému que dernièrement j’ai perdu une personne proche qui portait sur lui une vieille montre à gousset de la marque bisontine LIP .

Ému, aussi, par le destin de ces firmes et de ces hommes qui ont œuvré pour créer de tels projets, les ont développés, les ont fait prospérer … pour les voir disparaître sur le bûcher de la concurrence, du capital ou de l’économie de marché .

Non, je ne deviens pas « Mélenchonien » … sûrement pas.

Non, je ne suis toujours pas un adepte de la Vrauche à la sauce Melenchonienne. Mélenchon n’a pas l’exclusivité de la lutte ouvrière, ni de la défense de notre savoir-faire industriel.
Par contre, pour en revenir au billet de l’excellent Sarkofrance, je tiens à signaler que dans le cas présent, Mélenchon aurait plutôt l’exclusivité du « foutage de gueule ». Lui, et son populisme nauséeux habituel, ose signer la préface de cette bande-dessinée racontant, j’imagine, la lutte d’ouvriers se battant pour sauver leur entreprise. Le même Mélenchon qui arbore à son poignée, une montre, non pas française, ni même européenne, mais japonaise .20140514-132518.jpg
Peu importe le prix de sa Seiko série V, je dénonce simplement la grande hypocrisie du porte parole du Front de Gauche prônant le « Made in France » et combattant la mondialisation. Cette même mondialisation qui a mis à mort la société LIP, dont il signe la préface de la BD tout en prenant soin de ne pas être en retard pour son prochain foutage de gueule en vérifiant l’heure sur sa montre japonaise.

Ce « totalement in love », est il le nouveau « Je t’aime … moi non plus » ?

La tempête après la division entre une partie des députés PS et le chef du gouvernement semble se calmer, en effet, dans la presse du jour, nous apprenons que les relations entre le Premier Ministre Manuel Valls et les députés PS s’améliorent.
20140513-213945.jpg
Après la réunion du jour entre le gouvernement et le groupe PS au sein du Palais Bourbon, Annick Lepetit, une des porte-parole des députés de la majorité déclare : « J’ai trouvé qu’il y avait une très bonne ambiance. Entre le gouvernement et le groupe, c’était ce matin totalement in love« .

Totalement in love

Je n’espère qu’une chose, c’est que ce « totalement in love » signifie que l’abcès entre les 41 députés frondeurs et le locataire de Matignon a été percé, qu’un réel dialogue a eu lieu, sans tension ni pression.
Qu’une écoute réciproque est définie au préalable et que les différents courants internes au parti, représentés par des élus, auront leur mot à dire.

Sinon

Il ne faudrait surtout pas que cette expression soit le couvercle que l’on pose sur une cocote minute déjà en ébullition. Avec cette simple phrase téléguidée, Manuel Valls étoufferait la gronde des frondeurs aux yeux des médias et les condamnerait, du coup, au silence médiatique .
Dans ce cas, la cocotte est vouée à l’explosion … reste à patienter jusqu’au prochain débat qui divisera sûrement la majorité .

Les bonnets d’âne de l’Assemblée Nationale

Aujourd’hui, avec quelques jours de retard, une attaque de Patrick Balkany m’a interpellé et fait réagir sur Twitter.
Interrogé par « Le Petit Journal » de Canal+, Monsieur Balkany, Député des Hauts de Seine, commente de façon hasardeuse le retour de Jean-Marc Ayrault au sein de l’hémicycle.
Je cite :
« Comme ça il a le temps de se reposer après avoir travaillé pendant deux ans pour foutre la France par terre. Maintenant il va pouvoir lui-même se mettre les fesses sur son banc et attendre que ça se passe. »
Vous avez bien lu : « se reposer », « mettre les fesses sur son banc et attendre que ça se passe », quelle façon plutôt étrange pour un député de définir sa fonction au Palais Bourbon.

Monsieur Balkany, honore t’il son mandat en mettant « ses fesses sur un banc » ?

La bassesse de cette attaque m’a donné envie de vérifier quelle était la quantité de travail fourni par M Balkany pour la République.
N’ignorant pas que les députés ont un rôle sur le terrain ( leur circonscription ), ils ont avant tout un rôle au sein de l’hémicycle.
Grâce au site nosdeputes.com, il est très aisé pour chaque citoyen de vérifier l’activité de son élu. Une rapide recherche, et me voici sur la fiche d’activité du député de la 5ème circonscription des Hauts-de-Seine :
20140512-235705.jpg
Il apparaît clairement que M Balkany n’est pas un élu que l’on pourrait qualifier d’assidu, son absentéisme plutôt marqué me frappe et m’interpelle .

Quelle est la position du Député Balkany en terme d’assiduité et qui sont les « bonnets d’âne » du Palais Bourbon ?

Toujours sur le site nosdeputes.com, je décide de rechercher la position qu’occupe Patrick Balkany en terme de présence sur les bancs. Pour cela, une synthèse est mise à notre disposition par le site.
Ne le trouvant pas parmi les « bons élèves », je me décide de le rechercher à la fin du classement .

Et là, BINGO.

20140513-001032.jpgClassement des parlementaires par semaine d’activité relevée

Avec seulement 12 semaines de présence relevée sur les 12 derniers mois, on retrouve Patrick Balkany à la 30ème position (sur 577 députés) en partant du bas de la liste. Si on enlève les 12 députés des Dom-Tom ( en vert sur le tableau ), excusés par la distance, Monsieur Balkany se retrouve propulser à la 18ème place des « bonnets d’âne ».

Mais qui sont ses 18 « bonnets d’âne ?

20140513-001933.jpg

Je vous propose ce classement pour les moins assidus au sein de l’hémicycle. Majoritairement composé de députés UMP, avec 12 membres du parti de droite sur les 18 moins bien classés pour leur assiduité, le principal parti d’opposition donne le mauvais exemple. Je tiens aussi à vous faire remarquer que le trio de tête est exclusivement de droite.

Cocorico

Seulement trois députés SRC, alors qu’ils sont majoritaires en nombre au sein de l’hémicycle, se trouvent parmi les 18 députés les moins assidus, avec le premier classé à la 11ème place.
Je précise que ce chant de joie n’est que modéré, car j’aurai préféré ne trouver aucun député PS dans cette synthèse, et je tiens, tout autant que pour les autres députés, à dénoncer leur manque de travail au sein de l’Assemblée Nationale.

Pour en revenir au Député Balkany et son comportement envers Jean-Marc Ayrault, je n’aurai qu’un conseil à lui donner : Monsieur Balkany, avant de mettre vos fesses sur votre banc, je vous suggère de vous assurer qu’elles soient bien propres.