Avant son retour, il reste à Sarkozy quelques détails à régler : Ses « Casseroles », le point complet …

Voici une infographie des affaires en cours pouvant menacer le retour de Nicolas Sarkozy.20140613-164559-60359654.jpg
Pour chacune des affaires citées dans cette infographie, je vous propose un lien vers un article de presse expliquant quelle est la situation actuelle.

Le supposé financement libyen : un point complet ici.

L’affaire Bygmalion : le lien entre cette affaire et Sarkozy, ici.

Les sondages de l’Élysée : toute la chronologie sur cette interminable affaire, .

L’affaire Bettencourt : malgré un non-lieu pour l’accusation d’abus de faiblesse envers Mme Bettencourt, Sarkozy n’est pas sorti d’affaire. En effet, malgré plusieurs recours de sa part, il s’est vu refuser la restitution de ses agendas. Le détail ici.

L’affaire de Karachi : affaire la plus grave à mes yeux, car du sang a coulé (attentat de Karachi) en marge de ce financement présumé par un système de rétro-commission. Le stade actuel de l’affaire en Justice.

L’affaire Tapie / Lagarde : le rôle controversé de L’Élysée lors de l’arbitrage entre Tapie et Le Crédit-Lyonnais est mis en d’était dans cet article.

Les écoutes téléphoniques : mis sur écoute dans l’affaire du financement libyen, ces écoutes auraient révélé que Nicolas Sarkozy, utilisant le pseudonyme de Paul Bismuth, appelait le patron de la DCRI afin d’avoir des informations sur des affaires judiciaires le concernant. Le détail ici.

L’amendement « Col blanc », le scandale évité de justesse par l’UMP ?

La réforme pénale est en cours de débat à l’assemblée. Les passes d’arme entre la gauche et la droite, en théorie si différentes à ce sujet, prévoient d’être rudes. En effet, si l’on écoute la « droite sécuritaire », la soit-disante « gauche laxiste » ferait tout pour que les délinquants évitent la sanction de la prison!

« Droite sécuritaire », vraiment ?

Je me permets de poser la question car l’UMP a eu le culot de déposer en toute discrétion, apprend t’on sur RMC, un amendement dit « amendement Cols blancs » .
Cet amendement (n• 406) UMP au projet de loi Taubira demande que « pour les crimes qui ne portent pas directement atteinte à une personne physique, des peines adaptées, définies par décret, soient prononcées »
Pour être plus clair, des peines adaptées pour les escroqueries courantes dans certains partis politiques, certaines administrations …
Pas de prison pour les « cols blancs », donc …

Le déni ?
20140604-124032-45632116.jpgCapture BFM de l’émission de JJ Bourdin

En pleine tourmente Bygmalion / UMP, Jean-Jacques Bourdin interroge Christian Jacob au sujet de cet amendement. Question à laquelle le Président du groupe UMP à l’assemblée, semblant mal à l’aise, tente de nous faire croire qu’il en ignorait son existence.

Panique à bord ?

Jamais mieux servi que par soi-même mais pris le doigt dans la confiture, le groupe UMP en pleine tourmente judicidiaire, voulant s’éviter un scandale de plus, décide de ne plus présenter l’amendement dit « Cols blancs » et le supprime.

Trop tard

Le scandale a peut-être été évité de justesse par une réaction rapide des députés d’opposition, mais à mes yeux, c’est trop tard.
Après la demande ridicule par Henri Guaino de levée des poursuites judiciaires contre lui même, cette tentative d’adaptation d’une justice pour les élites politiques jette une fois de plus le discrédit sur la droite et nous prouve encore que sa politique est basée sur la défense des puissants .

Si avec ce Gouvernement, la réforme de l’État n’est pas un succès … (mis à jour)

Avec sa Ministre et ses deux Secrétaires d’État (dont un fraîchement nommé) chargés de la réforme de l’État, ce Gouvernement ne devrait avoir aucun mal à le réformer. J’espère …
Mais concernant la simplification administrative, on repassera…

Mise à jour: Marylise LeBranchu voit l’intitulé de ses responsabilités modifié et perd la main sur « La réforme de l’État ». Détail dans ce décret. Le millefeuille ministériel se voit donc allégé !
20140603-202227-73347188.jpgSource : Le site du Gouvernement