Bygmalion / UMP : Un p’tit point sur les mises-en-examen s’impose.

Aujourd’hui encore, les deux experts comptables de la campagne de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 sont mis en examen dans la tentaculaire affaire Bygmalion / UMP .
A ce jour, nous dénombrons un nombre si important de personnes mises en examen, qu’un décompte s’impose.

BYGMALION / UMP : 13 personnes mises en examen.

✅ Guy Alves (proche de l’UMP), fondateur de la société Bygmalion, est mis en examen pour « abus de confiance, complicité de faux et usage de faux ».
✅ Bastien Millot (ex-UMP), fondateur de la société Bygmalion, est mis en examen pour « abus de confiance, complicité de faux et usage de faux ».
Aujourd’hui, 15 sept 2015, se greffe une nouvelle mise en examen pour « complicité de financement illégal de campagne électorale».
✅ Franck Attal (UMP), ex-patron de la filiale Event & Cie, est lui mis en examen pour « faux et usage de faux ».
✅ Éric Cesari, ancien directeur général de l’UMP, est mis en examen pour « faux, usage de faux et abus de confiance ».
✅ Fabienne Liadzé, ex-directrice financière de l’UMP, est mise en examen pour « faux, usage de faux et abus de confiance ».
✅ Pierre Chassat, ex-directeur de la communication de l’UMP, est mis en examen pour « faux, usage de faux et abus de confiance ».
✅ Jerome Lavrilleux (député européen UMP), directeur adjoint de la campagne électorale de 2012 de Nicolas Sarkozy est mis en examen pour « usage de faux, recel d’abus de confiance, complicité d’escroquerie et complicité de financement illégal de campagne électorale ».
✅ Phillipe Briand (député UMP), ancien trésorier de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, est mis en examen pour « usage de faux, escroquerie, recel d’abus de confiance et complicité de financement illégal de campagne électorale ».
✅ Guillaume Lambert (ex directeur de cabinet du Président Sarkozy de 2010 à 2012) , directeur de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 et ex-préfet de Lozère, est mis en examen pour « usage de faux, recel d’abus de confiance, escroquerie et complicité de financement illégal de campagne électorale ».
✅ Sébastien Borivent, ancien cadre de Bygmalion et actionnaire minoritaire d’Event and Cie, est mis en examen pour complicité de «faux et usage de faux».
✅ Philippe Blanchetier, avocat de l’UMP impliqué dans son suivi financier, est mis en examen pour « usage de faux, escroquerie, recel d’abus de confiance et complicité de financement illégal de campagne électorale ».
✅ Pierre Godet et Marc Leblanc, les deux experts-comptables de la campagne 2012 de Nicolas Sarkozy, sont mis en examen pour « usage de faux, recel d’abus de confiance, escroquerie et complicité de financement illégal de campagne électorale ».

Et c’est pas fini …

Au fur et à mesure que les prévenus défilent dans les bureaux des juges d’instruction, les langues se délient, les preuves s’accumulent, et l’étau se resserre sur :

◻️ Nicolas Sarkozy, principal concerné par cette campagne présidentielle et pivot central de l’affaire Bygmalion, continue de nier alors que son entourage s’écroule sous les mises en examen .
IMG_9917.PNG

Publicités

Une réflexion sur “Bygmalion / UMP : Un p’tit point sur les mises-en-examen s’impose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s