Celle pour qui faire preuve d’humanité a des frontières .

Nul, aujourd’hui, n’ignore la photo du petit Aylam Kurdi allongé sans vie la tête encore dans l’eau.
Nul, aujourd’hui, ne peut être insensible à la triste destinée de cet enfant et de ses compagnons d’infortune.
Nul, aujourd’hui, ne peut fermer les yeux sur le fait que d’autres petits Aylam seront retrouvés morts sur la plage si personne ne réagit.
Nul, aujourd’hui, ne devrait continuer à se plaindre par égoïsme pour des futilités, et en désirer toujours plus alors que l’on meurt à nos portes.
Nul, aujourd’hui, n’a le droit d’exploiter la mort de ces malheureux à des fins politiques purement protectionnistes.

Nul, sauf elle …

IMG_0454-0.PNG

Sauf elle, apparaissant si insensible, qu’elle trouve le moyen de faire sa récupération nauséeuse.
Sauf elle, apparaissant si inhumaine, alors qu’elle connaît la situation catastrophique que tente de fuir ces réfugiés, et qui, malgré tout, campe sur ses positions.
Sauf elle, apparaissant si apathique, qu’elle est capable de tweeter en 140 caractères et de réduire la condition ces réfugiés à un hashtag servant de déversoir de haine pour ses troupes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s