[Vidéo] J’ai mal à ma France … La vindicte populaire revient en France.

Un article du Dauphiné m’a scandalisé . En fait, pas l’article directement, mais plutôt la vidéo qui l’accompagne.
Dans cette vidéo, on y retrouve tout ce qu’il y a de plus primitif et mauvais dans la nature humaine.

Une centaine de personnes déchaînées, aliénés, … une meute criant haro et manifestant sa haine envers une famille de Roms qui squattait illégalement un logement.
Certes, la famille était dans l’illégalité et sommée de quitter les lieux, mais observer la vindicte populaire se manifester avec une pareille violence, ça vous glace le sang.
Des personnes hurlent, secouent violemment les grilles protégeant la maison, les visages des châtieurs dégagent une telle haine que l’on peut légitimement se demander ce qu’il se serait passé si la grille avait cédé .

Seulement 2 personnes, deux courageuses femmes, sont venues s’interposer face à la horde, et ont été priées véhémentement de ne pas se mêler de cette histoire .

Douce France, cher pays de mon enfance …

Ce type d’actes, devenant si banal que plus personne ne réagit, nous laisse à penser que ce pays file du mauvais coton. À quand le marquage des maisons des Roms ou autres migrants, à quand le lynchage pour l’appartenance à telle ou telle minorité, ….

Compatriotes, regardez-vous, vous vous feriez peur !!!

Publicités

5 réflexions sur “[Vidéo] J’ai mal à ma France … La vindicte populaire revient en France.

  1. Carlos dit :

    Ma mère s’est saigné aux quatre veines toute sa vie pour pouvoir s’acheter un jour un petit appartement, qui mis en location, devait lui apporter un complément à sa maigre retraite.
    Mais un jour, le locataire a cessé de payer. Entre la trêve hivernale de non expulsion, les divers recours déposés par des assoces de droit au logement et par l’assistante sociale qui s’occupait du dossier, et enfin les lourdeurs administratives liées au traitement du dépôt de plainte de ma pauvre mère, ce type a pu rester encore 18 mois sans payer, avant que la Préfecture déclenche son expulsion. Ma mère a perdu 18 mois de loyer.

    Il y a en France, des personnes, qui se soucient plus de la « souffrance » de gens malhonnêtes, que de celles d’honnêtes citoyens qui se lèvent le cul, payent toute leur vie des impôts et sont complètement abandonnés par les pouvoirs publics lorsqu’ils font appel à eux.
    Quand la justice publique n’est plus à même de fonctionner, il ne reste pas trente-six mille manières pour que justice soit alors rendue.
    Trop aisé de jouer les pleureuses de salon et de déplorer une esthétique de la colère non conforme à sa vision d’un monde douillet, quand on ne prend même pas la peine de remonter aux origines pour en comprendre tous les mécanismes.

  2. Didier Bous dit :

    Je suis d’accord, ce sont les militants socialistes qu’il faudrait pendre. Quatre-cents morts à la rue chaque année…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s