Valeurs actuHaines ?

Pas plus tard que tout à l’heure, je visionnais une vidéo hébergée sur YouTube et montée par l’équipe de l’hebdomadaire de la droite réactionnaire.
Une vidéo à priori sans aucun intérêt puisqu’elle a pour thème  » Quand le meeting du PS pour l’accueil des refugiés dégénère » .
Cette vidéo, assez courte, nous rapporte les revendications d’une petite poignée de manifestants hostiles à l’accueil des migrants et n’hésitant pas à perturber le bon déroulement de cette soirée de gala.
Sans vouloir mettre en doute la spontanéité de ces manifestants, je trouve tout de même que la mise en scène est très bien orchestrée.

Mais ce qui m’a le plus choqué, ce ne sont pas les propos des perturbateurs (tout à fait dans leurs droits) mais plutôt les commentaires que l’on peut lire à la suite de cette vidéo, dont voici un maigre échantillon:
IMG_0551.JPGIMG_0550.JPGIMG_0552.JPG

Comment une simple vidéo peut-elle déclencher une telle vague de violence et de haine ? À quoi jouent les modérateurs du compte youtube de Valeurs Actuelles en laissant à la vue de tout le monde des messages d’une telle violence ?

À moins que tout ceci soit savamment orchestré et que l’équipe du magazine cherche tout simplement à créer un climat insurrectionnel. Dans ce cas là et à la lecture des commentaires, le nom de « Valeurs ActuHaines » serait plus approprié.

Publicités

L’appel de la main tendue lancé par les artistes, est il suffisant ?

Aujourd’hui, dimanche 6 septembre 2015, la mobilisation pour les réfugiés fait un pas en avant : 66 artistes co-signent dans le JDD un appel nommé « la main tendue ».
Cette pétition du monde artistique a pour but, d’interpeller les politiques et dirigeants français et surtout de sensibiliser les français à cette cause. 
Hélas, je crains que cet appel reste sans réponse et ne tombent rapidement aux oubliettes. 

Cette démarche de la part des artistes est-elle vraiment utile et suffisante ?

Toute la classe politique a déjà pris conscience de l’urgence dans laquelle se trouvent ces malheureux fuyant la mort. De ce point de vue, Cet appel aurait pu être une excellente idée mais arrivant trop tard, il enfonce une porte ouverte .
Toutefois, dans l’objectif de sensibiliser l’opinion publique, alors oui, on peut considérer cet appel comme étant très utile . 
Les artistes préférés des français les exhortant à faire preuve de compassion et d’humanité c’est un symbole fort. 
Les sondages montrent une opposition très nette des Français à accueillir quelconque réfugié . Aujourd’hui encore, 55 % des Français restent opposés à ce que le France imite l’Allemagne dans l’accueil des réfugiés.
Le repli sur soi et la peur de l’autre a pris le dessus sur notre humanité. 
Il était donc salutaire que la voix des artistes se fasse entendre de tous .

Mais que peuvent ils faire de plus?

Dans les années 80, Balavoine, Coluche, Renaud, Lavillier … auraient déjà poussé un coup de gueule sur les plateaux TV. 
Un collectif se serait créé afin de composer et créer une chanson 100% humanitaire dont le but serait de collecter des fonds et de marquer l’opinion. 
Et cela a toujours fonctionné . 
Nous nous souvenons tous de ces tube, rappelez-vous :
IMG_0490-0.JPGLe groupe « Chanteurs sans frontières » formé pour venir en aide aux personnes victimes de la famine en Ethiopie a sorti, en mars 1985, le maxi 45 tours SOS Éthiopie. Le disque s’est vendu rapidement à plus d’un million d’exemplaires et a rapporté plus de 10 millions de francs (1,5 million d’euros) qui ont été reversés à l’association Médecins sans frontières. Le cumul des ventes du disque a dépassé, finalement, les 24 millions d’exemplaires.
IMG_0491-0.JPGDo They Know It’s Christmas? (Savent-ils que c’est Noël ?) est une chanson composée par Bob Geldof et Midge Ure en 1984 dans le but de récolter des fonds pour un soutien humanitaire à la suite de la famine en Éthiopie. La chanson est interprétée par le collectif Band Aid. Le single a détenu le record des ventes au Royaume-Uni.
IMG_0489-3.JPGLa chanson fut écrite en solidarité avec l’Arménie qui avait vécu un important tremblement de terre le 7 décembre 1988. Les sommes récoltées ont permis de financer une fondation de solidarité. Dès son lancement, le disque est un véritable succès, si bien que le 11 février 1989, il se classe, dès la première semaine de sa sortie, à la première place du Top 50.
IMG_0492-2.JPGWe Are the World est une chanson caritative enregistrée par le supergroupe américain USA for Africa en 1985. Le single a pour objectif de collecter des fonds pour lutter contre la famine en Éthiopie. Avec plus de 20 millions d’exemplaires écoulés et ce hit a réussi à récolter plus de 63 millions de dollars pour l’aide humanitaire en Afrique et aux États-Unis.

Ces différents tubes sont restés de longues semaines à la tête des ventes de disques, des tournées de concerts ont eu d’énormes succès . Des associations caritatives ont pu bénéficié de sommes gigantesques et inespérées .
Et surtout, le message porté est passé et est ancré dans la mémoire collective .

Alors, les artistes, à vous de jouer !

Celle pour qui faire preuve d’humanité a des frontières .

Nul, aujourd’hui, n’ignore la photo du petit Aylam Kurdi allongé sans vie la tête encore dans l’eau.
Nul, aujourd’hui, ne peut être insensible à la triste destinée de cet enfant et de ses compagnons d’infortune.
Nul, aujourd’hui, ne peut fermer les yeux sur le fait que d’autres petits Aylam seront retrouvés morts sur la plage si personne ne réagit.
Nul, aujourd’hui, ne devrait continuer à se plaindre par égoïsme pour des futilités, et en désirer toujours plus alors que l’on meurt à nos portes.
Nul, aujourd’hui, n’a le droit d’exploiter la mort de ces malheureux à des fins politiques purement protectionnistes.

Nul, sauf elle …

IMG_0454-0.PNG

Sauf elle, apparaissant si insensible, qu’elle trouve le moyen de faire sa récupération nauséeuse.
Sauf elle, apparaissant si inhumaine, alors qu’elle connaît la situation catastrophique que tente de fuir ces réfugiés, et qui, malgré tout, campe sur ses positions.
Sauf elle, apparaissant si apathique, qu’elle est capable de tweeter en 140 caractères et de réduire la condition ces réfugiés à un hashtag servant de déversoir de haine pour ses troupes.

Les néo-convertis sont-ils toujours plus royalistes que le Roi ? Histoire de la jeune Lydia.

Les néo-convertis sont-ils toujours plus royalistes que le Roi ?

Afin de vérifier cette idée préconçue, nous allons prendre un cas concret, celui d’une jeune femme aux ambitions politiciennes démesurées et côtoyant désormais les plus grands de ce monde.
Cette jeune femme, que nous appellerons Lydia, issue d’un milieu défavorisé, est née en 1984 dans un pays en proie à une guerre civile et de multiples attentats: l’Algérie .
Enfant, Lydia, accompagnée de sa famille, fuit la terreur qui s’empare de son pays afin de trouver la paix et la sérénité dans un grand pays démocratique, la FRANCE, le pays des droits de l’Homme.
La jeune Lydia ,déjà très ambitieuse, a su petit à petit saisir les chances que lui offrait son pays d’adoption et fait de brillantes études. Elle est même si bien intégrée qu’elle n’hésite pas un instant à s’investir en politique pour son nouveau pays en devenant membre du parti de centre droit dès 2009. Elle va même jusqu’à se présenter aux élections législatives de 2012 sous cette étiquette. Après une défaite électorale et ne trouvant pas son compte à l’UDI, en janvier 2015, Lydia, sollicitée par un ex Président de la République, intègre rapidement le parti politique de celui-ci. Elle réalise une fulgurante ascension en se voyant nommé « Secrétaire Nationale thématique aux valeurs de la République et à la laïcité ». Sa progression ne s’arrête pas là, quelques mois plus tard, la jeune femme devient porte-parole du parti en question.
Lydia, voyant une opportunité unique de compter dans le paysage politique national , se radicalise petit à petit dans ses idées.
Jusqu’à ce jour du 31 août dernier, jour de rentrée politique, profitant de la tribune qui lui est offerte en tant que porte-parole , Lydia décide de frapper un grand coup. Afin d’asseoir sa légitimité auprès des membres du parti conservateur, elle saisie sa chance, une chance aussi inouïe que celle dont elle avait bénéficié à son arrivée en France , Lydia lance :

« Nos propositions (celles de son parti) ne varient pas: il faut fermer les frontières, arrêter Schengen, arrêter la libre circulation »

Oui. Vous avez bien lu, elle veut fermer les frontières et rompre les accords de Schengen.
En quelques secondes, la jeune femme politique efface la petite fille immigrée qui avait trouvé une terre d’accueil. Un pays libre qui l’avait libérée des horreurs de la guerre et d’une mort quasi certaine.
Dans le seul but d’asseoir ses ambitions, la petite Lydia devenue animal politique à la mémoire courte et aux dents longues, écarte ,par cette déclaration, toute possibilité, tout espoir pour les migrants syriens et libyens fuyant la mort et le chaos qu’elle avait pourtant elle-même fuit 25 ans auparavant.

Vous aurez évidemment deviné que cette jeune Lydia existe réellement et n’est d’autre que Lydia Guirous, porte parole du parti Les Républicains. Avec ce simple billet, il aura été rapide de démontrer que cette jeune femme d’origine algérienne et très récemment convertie à la droite dure de Sarkozy, dépasse désormais son maître par son extrême-droite .
Alors oui, on peut dire que Lydia Guirous, néo-convertie, est plus royaliste que le petit Roi Sarkozy.

A mon ami Djamal .

L’argument que N. Morano n’aurait jamais dû tenir face au Premier Secrétaire du PS.

Cela vous est sûrement passé à côté, mais un débat télévisé, totalement inaperçu, s’est tenu entre 2 poids-lourd (pas de remarque désobligeante sur le physique, s’il vous plait) de la politique : le favori, JC Cambedelis, actuel Député et Premier Secrétaire du PS, face à l’outsider N. Morano, ex Ministre de N. Sarkozy et actuelle Députée Européen.
Ce débat, du 30 Août diffusé sur BFM-TV, aurait dû être une simple formalité pour JC Cambadelis, d’autant qu’il n’y aurait eu aucun mérite à sortir gagnant face à une telle adversaire.
D’ailleurs, dès les premières minutes du débat, le Député de Paris prend de l’avance et domine largement la sarkolatre .

Quand survient le drame …

L’échange entre les 2 protagonistes devient de plus en plus tendu et dérape lorsque l’eurodéputée juge l’attitude du Premier secrétaire du PS « indécente » dans cette forte période de chômage. En effet, le Premier secrétaire s’était vanté sur un autre plateau TV quelques heures auparavant du succès des Universités d’été du PS, en étant aphone à force d’avoir chanté toute la soirée.
À cette attaque, le patron du PS rétorque que celle-ci dansait également l’année dernière lorsqu’il y avait des chômeurs.

Ce à quoi l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy répond aussitôt:
Je cite :

« Vous m’avez reproché de danser, ce qui ne coûte pas un euro. Moi, je n’ai pas été condamnée par la justice ce qui est quand même beaucoup plus grave. »

Et comme si cela ne suffisait pas, elle enfonce le clou :

« Parce que vous, c’est ce que vous incarnez quand même en étant Premier secrétaire du Parti socialiste, c’est-à-dire les mensonges de François Hollande qui avait dit qu’il ne s’entourerait pas de gens condamnés.
Et c’étaient pas de petites condamnations… Vaut mieux peut-être danser le rock et ne pas avoir été mis en cause par la justice qu’autre chose. »

Fin du game.

Ca y est, c’est sorti. L’ex ministre a osé une attaque personnelle en plein débat télévisé. Quelle bassesse …

Comment espérer qu’un débat face à Nadine Morano puisse donner une certaine hauteur à la politique ? D’ailleurs, à quoi d’autre pouvait-on s’attendre d’une intervenante connue pour ses sorties et ses frasques à répétition ?

Mais comment peut exister un tel argument entre deux élus de notre République ?

Tout d’abord, Nadine Morano aurait dû tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant de porter une telle attaque. Si elle avait pris soin de parler moins vite qu’elle ne pense, elle aurait dénombré le nombre de cadres et d’élus de son parti ayant été condamnés. Cependant il est clair que le temps qu’elle fasse le compte, le blanc à l’antenne aurait été plus long que ne dure l’émission. Et ceci, sans parler, bien sûr, du président de son parti, non condamné il est vrai, mais dont le nom est cité dans une multitude d’affaires gravissimes .

Mais surtout, le Parti Socialiste ne devrait pas permettre à ses adversaires d’avoir de tel argument. Je m’explique. Le parti ne devrait pas avoir à sa tête une personne condamnée, même si la condamnation est lointaine, et que je considère que tout le monde a droit à une seconde chance. Mais au nom de l’exemplarité de la vie politique tant vendue par le candidat Hollande, le leader du Parti de la majorité présidentielle devrait être exempt de tout soupçon et reproche.
Ce qui évidemment éviterait, par ricochet que le Président de la République soit atteint et éclaboussé par de telles attaques .
Avec un autre leader de parti, les débats de ce type se dérouleraient ,naturellement, en abordant uniquement de vrais sujets de fond et ce type d’invectives ne pourrait être utilisé .

Vers la révocation du couple Balkany de leurs mandats locaux ?

Privés de passeport, interdiction de sortie du territoire, saisie de biens immobiliers, gardes à vue à répétitions, … et toujours élus .

Actuellement, sur les bureaux des juges nous pouvons compter pas moins de six affaires judiciaires concernant de très près les « Thénardier de Levallois »:
– Sous-évaluation du patrimoine
– Inscription frauduleuse sur les listes électorales
– Détournement de fonds publics
– Corruption d’agent public
– Évasion fiscale
– Favoritisme
– …

Sans vouloir mettre en doute la présomption d’innocence du sulfureux maire et de sa première adjointe, qui n’est d’autre que sa femme, il est temps au nom de l’exemplarité dans la vie politique de mettre un terme à ce règne .
Dans aucun autre pays démocratique au monde, un élu peut exercer ses fonctions avec autant de différents judiciaires et autant de restrictions de liberté (confiscation de passeport, …) .

L’article L2122-16 du Code général des collectivités territoriales.

Un article méconnu (et pas assez utilisé à mon goût) permet de faire en sorte qu’un maire ou un adjoint soit démis de ses fonctions: l’article L2122-16 du Code général des collectivités territoriales.
Je cite : « le maire et les adjoints, après avoir été entendus ou invités à fournir des explications écrites sur les faits qui leur sont reprochés, peuvent être suspendus par arrêté ministériel motivé pour une durée qui n’excède pas un mois. Ils ne peuvent être révoqués que par décret motivé pris en conseil des ministres. »

Ainsi, si la suspension est prononcée par arrêté ministériel, la révocation découle d’un décret motivé.

Et maintenant, que faire ?

À notre modeste échelle, partageons au maximum ce billet afin d’alerter les autorités compétentes, faisons réagir nos élus, …
N’attendons pas qu’ils soient contraints de déménager de la villa Pamplemousse à celle des oranges pour les rendre au rang de simples quidams …

Billet inspiré de cet article de Mediapart .

« Le MJS n’est pas la jeunesse. » Mais que se passe t’il au sein de la communication du PS ?

Pour vous situer le contexte rapidement, ce week-end, il ne vous a pas échappé que se déroulaient les Universités d’Été du PS (UEPS), et durant cet événement, E. Macron et M. Valls, Ministre et Premier Ministre très controversés au sein du majorité du PS, se font chahuter par les membres du MJS ( Mouvement des Jeunes Socialistes ).

La communication mise en place par le parti pour contrer cet affront est de dénigrer le MJS en faisant croire que le MJS ne représente pas les jeunes.

Ma réponse

À ces socialistes qui suivent et affirment que « Le MJS n’est pas la jeunesse », je leur réponds tout simplement, comment le ps en est arrivé à avoir un mouvement des jeunes si déconnecté qu’il ne représente plus la jeunesse?
Ou vote donc la « vraie » jeunesse, au FN ?

Il vous reste moins de 2 années …