L’information selon Valeurs ActuHaines, ou comment transformer une éventualité en certitude.

L’information, une fois traitée par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, se doit d’être vérifiée systématiquement tellement les journalistes ont une vision orientée .

Prenons un simple exemple, ce matin, le quotidien La voix du Nord publie un article titré « Calais : un djihadiste recherché parmi les migrants ?«  ( notez le ? en gras). Cet article nous explique que les forces de l’ordre sont à la recherche d’un djihadiste qui pourrait (au conditionnel) EVENTUELLEMENT se trouver parmi les migrants .
Bien sûr, rien n’est certain mais sa présence reste à craindre.
À la fin de cet article de la Voix du Nord , nous trouvons également un témoignage très intéressant d’une bénévole de l’association en aide aux réfugiés nous expliquant que nous avons toutes les raisons de douter de la présence du djihadiste parmi les migrants.
Je cite :
« Si un djihadiste veut aller en Angleterre, il n’a pas besoin de se cacher. Il aura de l’argent, un faux passeport, un réseau. Pas comme nos copains migrants qui galèrent pour demander l’asile ou pour passer en Angleterre. »

Et Valeurs Actuelles …

Voyons maintenant comment l’hebdomadaire de droite reprend l’information du journal la Voix du Nord, dont voici l’article

Le titre de l’article, « La police recherche un djihadiste parmi les migrants à Calais« , est déjà bien plus dans la certitude, disparu le ? qui mettait de la nuance. Disparu le doute qui l’accompagne, ce titre laisse clairement sous-entendre qu’un djihadiste est, nous sommes dans l’affirmation, parmi les réfugiés et que la police est à ses trousses. FINI LE CONDITIONNEL.

Peut être que les journalistes de Valeurs ont des informations supplémentaires ignorées de la Voix du Nord ?

Que nenni !!! Absolument pas, l’hebdomadaire de droite cite même la source de son information et ce n’est d’autre que le quotidien du Nord.IMG_0559.PNG

Remarquons aussi que la seule façon qu’a Valeurs de nuancer ses propos se situe dans cette phrase, le mot « susceptible » entre guillemets, passant quasiment inaperçu dans l’article.

L’information est donc reprise mais mal retranscrite de telle sorte que le lecteur, après une lecture rapide au premier degré, soit trompé et s’imagine le pire en pensant que le djihadiste est bien présent sur le sol français.

De plus, volontairement j’imagine, Valeurs Actuelles, omet de citer le témoignage de la bénévole relativisant la présence du supposé djihadiste .

Je n’aurais donc qu’un conseil à donner aux lecteurs de Valeurs Actuelles : ne prenez pas ce qui est retranscrit dans l’hebdomadaire pour argent comptant, prenez le temps de vérifier vos sources et lisez plutôt de vrais journalistes d’investigation qui eux font un travail objectif et remarquable et sont présents sur le terrain.

Publicités

Valeurs actuHaines ?

Pas plus tard que tout à l’heure, je visionnais une vidéo hébergée sur YouTube et montée par l’équipe de l’hebdomadaire de la droite réactionnaire.
Une vidéo à priori sans aucun intérêt puisqu’elle a pour thème  » Quand le meeting du PS pour l’accueil des refugiés dégénère » .
Cette vidéo, assez courte, nous rapporte les revendications d’une petite poignée de manifestants hostiles à l’accueil des migrants et n’hésitant pas à perturber le bon déroulement de cette soirée de gala.
Sans vouloir mettre en doute la spontanéité de ces manifestants, je trouve tout de même que la mise en scène est très bien orchestrée.

Mais ce qui m’a le plus choqué, ce ne sont pas les propos des perturbateurs (tout à fait dans leurs droits) mais plutôt les commentaires que l’on peut lire à la suite de cette vidéo, dont voici un maigre échantillon:
IMG_0551.JPGIMG_0550.JPGIMG_0552.JPG

Comment une simple vidéo peut-elle déclencher une telle vague de violence et de haine ? À quoi jouent les modérateurs du compte youtube de Valeurs Actuelles en laissant à la vue de tout le monde des messages d’une telle violence ?

À moins que tout ceci soit savamment orchestré et que l’équipe du magazine cherche tout simplement à créer un climat insurrectionnel. Dans ce cas là et à la lecture des commentaires, le nom de « Valeurs ActuHaines » serait plus approprié.

L’appel de la main tendue lancé par les artistes, est il suffisant ?

Aujourd’hui, dimanche 6 septembre 2015, la mobilisation pour les réfugiés fait un pas en avant : 66 artistes co-signent dans le JDD un appel nommé « la main tendue ».
Cette pétition du monde artistique a pour but, d’interpeller les politiques et dirigeants français et surtout de sensibiliser les français à cette cause. 
Hélas, je crains que cet appel reste sans réponse et ne tombent rapidement aux oubliettes. 

Cette démarche de la part des artistes est-elle vraiment utile et suffisante ?

Toute la classe politique a déjà pris conscience de l’urgence dans laquelle se trouvent ces malheureux fuyant la mort. De ce point de vue, Cet appel aurait pu être une excellente idée mais arrivant trop tard, il enfonce une porte ouverte .
Toutefois, dans l’objectif de sensibiliser l’opinion publique, alors oui, on peut considérer cet appel comme étant très utile . 
Les artistes préférés des français les exhortant à faire preuve de compassion et d’humanité c’est un symbole fort. 
Les sondages montrent une opposition très nette des Français à accueillir quelconque réfugié . Aujourd’hui encore, 55 % des Français restent opposés à ce que le France imite l’Allemagne dans l’accueil des réfugiés.
Le repli sur soi et la peur de l’autre a pris le dessus sur notre humanité. 
Il était donc salutaire que la voix des artistes se fasse entendre de tous .

Mais que peuvent ils faire de plus?

Dans les années 80, Balavoine, Coluche, Renaud, Lavillier … auraient déjà poussé un coup de gueule sur les plateaux TV. 
Un collectif se serait créé afin de composer et créer une chanson 100% humanitaire dont le but serait de collecter des fonds et de marquer l’opinion. 
Et cela a toujours fonctionné . 
Nous nous souvenons tous de ces tube, rappelez-vous :
IMG_0490-0.JPGLe groupe « Chanteurs sans frontières » formé pour venir en aide aux personnes victimes de la famine en Ethiopie a sorti, en mars 1985, le maxi 45 tours SOS Éthiopie. Le disque s’est vendu rapidement à plus d’un million d’exemplaires et a rapporté plus de 10 millions de francs (1,5 million d’euros) qui ont été reversés à l’association Médecins sans frontières. Le cumul des ventes du disque a dépassé, finalement, les 24 millions d’exemplaires.
IMG_0491-0.JPGDo They Know It’s Christmas? (Savent-ils que c’est Noël ?) est une chanson composée par Bob Geldof et Midge Ure en 1984 dans le but de récolter des fonds pour un soutien humanitaire à la suite de la famine en Éthiopie. La chanson est interprétée par le collectif Band Aid. Le single a détenu le record des ventes au Royaume-Uni.
IMG_0489-3.JPGLa chanson fut écrite en solidarité avec l’Arménie qui avait vécu un important tremblement de terre le 7 décembre 1988. Les sommes récoltées ont permis de financer une fondation de solidarité. Dès son lancement, le disque est un véritable succès, si bien que le 11 février 1989, il se classe, dès la première semaine de sa sortie, à la première place du Top 50.
IMG_0492-2.JPGWe Are the World est une chanson caritative enregistrée par le supergroupe américain USA for Africa en 1985. Le single a pour objectif de collecter des fonds pour lutter contre la famine en Éthiopie. Avec plus de 20 millions d’exemplaires écoulés et ce hit a réussi à récolter plus de 63 millions de dollars pour l’aide humanitaire en Afrique et aux États-Unis.

Ces différents tubes sont restés de longues semaines à la tête des ventes de disques, des tournées de concerts ont eu d’énormes succès . Des associations caritatives ont pu bénéficié de sommes gigantesques et inespérées .
Et surtout, le message porté est passé et est ancré dans la mémoire collective .

Alors, les artistes, à vous de jouer !

Celle pour qui faire preuve d’humanité a des frontières .

Nul, aujourd’hui, n’ignore la photo du petit Aylam Kurdi allongé sans vie la tête encore dans l’eau.
Nul, aujourd’hui, ne peut être insensible à la triste destinée de cet enfant et de ses compagnons d’infortune.
Nul, aujourd’hui, ne peut fermer les yeux sur le fait que d’autres petits Aylam seront retrouvés morts sur la plage si personne ne réagit.
Nul, aujourd’hui, ne devrait continuer à se plaindre par égoïsme pour des futilités, et en désirer toujours plus alors que l’on meurt à nos portes.
Nul, aujourd’hui, n’a le droit d’exploiter la mort de ces malheureux à des fins politiques purement protectionnistes.

Nul, sauf elle …

IMG_0454-0.PNG

Sauf elle, apparaissant si insensible, qu’elle trouve le moyen de faire sa récupération nauséeuse.
Sauf elle, apparaissant si inhumaine, alors qu’elle connaît la situation catastrophique que tente de fuir ces réfugiés, et qui, malgré tout, campe sur ses positions.
Sauf elle, apparaissant si apathique, qu’elle est capable de tweeter en 140 caractères et de réduire la condition ces réfugiés à un hashtag servant de déversoir de haine pour ses troupes.

Les néo-convertis sont-ils toujours plus royalistes que le Roi ? Histoire de la jeune Lydia.

Les néo-convertis sont-ils toujours plus royalistes que le Roi ?

Afin de vérifier cette idée préconçue, nous allons prendre un cas concret, celui d’une jeune femme aux ambitions politiciennes démesurées et côtoyant désormais les plus grands de ce monde.
Cette jeune femme, que nous appellerons Lydia, issue d’un milieu défavorisé, est née en 1984 dans un pays en proie à une guerre civile et de multiples attentats: l’Algérie .
Enfant, Lydia, accompagnée de sa famille, fuit la terreur qui s’empare de son pays afin de trouver la paix et la sérénité dans un grand pays démocratique, la FRANCE, le pays des droits de l’Homme.
La jeune Lydia ,déjà très ambitieuse, a su petit à petit saisir les chances que lui offrait son pays d’adoption et fait de brillantes études. Elle est même si bien intégrée qu’elle n’hésite pas un instant à s’investir en politique pour son nouveau pays en devenant membre du parti de centre droit dès 2009. Elle va même jusqu’à se présenter aux élections législatives de 2012 sous cette étiquette. Après une défaite électorale et ne trouvant pas son compte à l’UDI, en janvier 2015, Lydia, sollicitée par un ex Président de la République, intègre rapidement le parti politique de celui-ci. Elle réalise une fulgurante ascension en se voyant nommé « Secrétaire Nationale thématique aux valeurs de la République et à la laïcité ». Sa progression ne s’arrête pas là, quelques mois plus tard, la jeune femme devient porte-parole du parti en question.
Lydia, voyant une opportunité unique de compter dans le paysage politique national , se radicalise petit à petit dans ses idées.
Jusqu’à ce jour du 31 août dernier, jour de rentrée politique, profitant de la tribune qui lui est offerte en tant que porte-parole , Lydia décide de frapper un grand coup. Afin d’asseoir sa légitimité auprès des membres du parti conservateur, elle saisie sa chance, une chance aussi inouïe que celle dont elle avait bénéficié à son arrivée en France , Lydia lance :

« Nos propositions (celles de son parti) ne varient pas: il faut fermer les frontières, arrêter Schengen, arrêter la libre circulation »

Oui. Vous avez bien lu, elle veut fermer les frontières et rompre les accords de Schengen.
En quelques secondes, la jeune femme politique efface la petite fille immigrée qui avait trouvé une terre d’accueil. Un pays libre qui l’avait libérée des horreurs de la guerre et d’une mort quasi certaine.
Dans le seul but d’asseoir ses ambitions, la petite Lydia devenue animal politique à la mémoire courte et aux dents longues, écarte ,par cette déclaration, toute possibilité, tout espoir pour les migrants syriens et libyens fuyant la mort et le chaos qu’elle avait pourtant elle-même fuit 25 ans auparavant.

Vous aurez évidemment deviné que cette jeune Lydia existe réellement et n’est d’autre que Lydia Guirous, porte parole du parti Les Républicains. Avec ce simple billet, il aura été rapide de démontrer que cette jeune femme d’origine algérienne et très récemment convertie à la droite dure de Sarkozy, dépasse désormais son maître par son extrême-droite .
Alors oui, on peut dire que Lydia Guirous, néo-convertie, est plus royaliste que le petit Roi Sarkozy.

A mon ami Djamal .